La Tour

IMG_3226

La Tour de Merville, avec l’église Saint Germain voisine et rénovée en 2010, est sans doute le dernier vestige d’un chateau du moyen âge détruit en 1467 lors d’une expédition punitive des Bretons. Les inscriptions gravées dans l’escalier de pierre rappellent son son histoire. Notamment, des inscriptions allemandes laissent penser qu’elle a été utilisée pour observer les alentours pendant la guerre, et rappellent le contexte historique de cette région où le débarquement du 6 juin 1944 a laissé de nombreuses traces. La tour offre un magnifique panorama sur les environs.

Le charme de la propriété tient aussi à sa situation dans un hameau de belles maisons anciennes en pierre, qui jouxtent l’église Saint Germain. Le hameau d’Escanneville dont la plus ancienne trace remonte au XIeme siècle avait été offert par Guillaume, duc de Normandie, et Mathilde, son épouse, à l’abbaye aux Dames de Caen. L’église placée sous l’invocation de Saint Germain l’Auxerrois en fait partie. Elle constitue avec la vieille tour, le dernier élément du château brûlé en 1467. Un petit porche encore existant permettait au seigneur d’accéder directement à l’église.